Etat des registres des communes du Haut JuraEtat des registres des communes du Haut Jura

A ce jour, ces communes ont toutes été numérisées et sont en cours de relevés ou finalisées pour certaines. Ci après le premier tbaleau indiquant les ressources disponibles puis un second tableau avec les périodes relevées. En vert les rélevés effectués, en grisé ceux déjà relevés mais dont la mise à jour est en cours, en blanc celles à faire, sauf ceux dans la case où il est indiqué « en cours ».

il y a une disparité dans les communes au niveau des registres surtout avant la révolution française. A cela plusieurs explications : Les communes existantes actuelles ont été démembrées de leur paroisse originale (voir l’article sur les paroisses ) comme Prémanon de Longchaumois et Bois d’Amont des Rousses. Les registres n’ont pas résistés aux guerres entre 1595 et 1674 comme Longchaumois paroisse primitive dont les registres avant 1663 ont disparus. Des incendies ou des « emprunts » ont fait disparaître les registres.

Des regroupements de communes ou bien des séparations compliquent la tâche. Comme Septmoncel avec les leiux dits La Chaux Berthod, Mijoux et Mijoux.

La révolution française n’a pas arrangé cet état de fait et la disparition des registres sont pratiquement dans toutes les communes, surtout les registres paroissiaux.

Pour combler les trous, les ventes, les contrats de mariages, les dispenses, les testaments sont des documents indispensables. Quand on a la chance de retrouver un registre lors d’une réfection d’église ou de mairie comme ce fut le cas à Prémanon, c’est une ou plusieurs générations retrouvées.

L’ouverture du site des AF Jura permet aussi avec la mise en ligne des Séries du greffe permet aussi de compléter des périodes.

Certaines études faites par des passionnés sur leur famille nous permettent la aussi de combler les trous et grâce aux photos et documents qu’ils possèdent nous aident à comprendre la vie des communautés sur ces paroisses.

 

It appears you don't have a PDF plugin for this browser. No biggie... you can click here to download the PDF file.