G2HJ


Généalogie

Histoire


du

Haut Jura


ADHERER AU G2HJ

FORUM G2HJ


 

Président : Pierre-Marie Grenier-Boley
Impasse Bellevue - 71290 LOISY

Trésorier : Michel Chauvin

Site : Rose-Marie Prost-Tournier Abrieux





Travaux en cours

Relevés effectués cliquer ici

Relevés en cours :

Bellefontaine : BMS 1792-1912

 

Relevés : Nelly Crépet

       

La Mouille : BMS 1832 -1892

 

Relevés : Murielle Cova

       

Lajoux : BMS 1800 -1844

 

Relevés :Christiane Grenier-Boley

       

Lamoura : BMS 1792-1899

 

Relevés : Gérald Lamy

       

Les Rousses : BMS 1800 - 1892

 

Relevés :René Girod

       

Morez :
BMS 1812 1822
BMS 1836 1856

 

Relevés : François Mandrillon

       

Septmoncel :
BMS 1585-1616
BMS 1672 - 1691
BMS 1720- 1792

 

Relevés :
Stéphane Loysel
Jean-Louis Benoit Guyot
Claudine Charpin

       

Saint Claude:
BMS 1780 - 1792
BMS 1800 - 1892 


 

Relevés :
Colette Grossiord
Rémy Dumond-Fillon
Jean Claude Lamy-R

       
     


Les communes du Haut Jura

Le territoire des communes que relève le G2HJ correspond à peu de choses près aux limites du parc régional du Haut Jura. Mais comme les mouvements des populations, les limites sont fluctuantes et on ne pouvait pas rester strictement sur le haut plateau Il nous est apparu  rapidement qu’il fallait établir un état des registres paroissiaux et communaux  de ces communes afin de ne rien oublier. Le tableau ci-dessous retrace cet état des registres et même s’il n’est pas complet, cela donne une ampleur de la tâche entreprise. Certains registres sont dans un état de confettis, tachés, rongés par l’humidité et par les rats. Beaucoup de pages manquantes et certains registres ont disparus dans les tourmentes des périodes de guerre ou à cause d’incendies fréquents entre le XVI et le XIXe siècle.

Outre les registres des communes, d’autres autres sources nous sont nécessaires, telles les dispenses de consanguinités souvent nombreuses au XVIIIe siècle, les contrats de mariages et les actes notariés. Et pour situer les familles sur la Terre de Saint Claude, les cartes de Cassini, les terriers et les cadastres napoléon institué le 15 septembre 1807 nous sont indispensables.

Notre travail va permettre de combler ces trous et reconstituer les familles; mais il est certain que dans beaucoup de cas, on ne pourra pas relier des générations, à cause de l’homonymie des noms et la similitude des prénoms: on restera dans l’hypothèse douloureuse du Si...

Que serait la généalogie sans l’histoire des hommes dans l’Histoire ? Nous ne pouvions ignorer l’histoire de la Comté balloté entre les empires de France d’Espagne et d'Allemagne, où la population fut ballotée, envahi, partagée sans aucunes considérations, entre ces trois états. Pour ma part, j’ai relevé cinq dates importantes: 1485 invasion des troupes impériales, puis 1595 invasion par Henri IV, 1636-1644 invasion par Louis XIII et par Louis XIV en 1668 avec la conclusion définitive par le traité de Nimègue en 1678. Et la plus terrible hécatombe de la grande Guerre de 1914. Et que serait les guerres sans les épidémies de peste accompagnées de la disette ? Sans refaire l’Histoire, nous qui sommes présents ici devrions nous estimer privilégiés et humbles.

Rares sont les paroisses où ont été tenus des registres de baptême avant l’année 1539. En effet, c’était au mois d’août de cette année qu’a été promulguée l’ordonnance de Villers-Cotterêts par laquelle François 1er a rendu obligatoire la tenue des registres de baptême, qui doivent mentionner la date de naissance et la filiation des baptisés: l’état-civil français est né. Sans faire encore partie de la France, les paroisses du Doubs et du Jura ont peu à peu adhéré à cette exigence : Dans le Haut-Jura à Morbier c’était en 1560 qu’on commence à voir des actes de baptême. A Septmoncel c’était en 1595 et à Longchaumois en 1655 malgré l’ancienneté de la paroisse.

1 - 2 - 3 - PAGE SUIVANTE

opticien, opticiens, prost-tournier, Cannes