Cahier N° 30 du 11 octobre 1903 page 3 

                                     Les Rousses

                               historique et descriptif

                                                   ~~~~~~~~~~

 

Acte d’amodiation du pâturage de la Baronne. (1723)

 

L’an mil sept cent vingt et trois, et le cinqme janvier,

il a été convenu, entre le baron de Coppet et les honête Christ

et Joseph Steffer savoir :

 

Que ledit baron leur amodie pour la présente année

les deux montagnes appelées la Baronne et la Favière avec les

chaudières pour fromager et autres ustancilles à lait, aussy bien

que son troupeau de vaches, toutes entières, nurisses, que jenisses,

en un mot tel qu’il est, et qu’il est connu par ledit Joseph Steffer

qui le gouverne, à la réserve de deux vaches que dit Sr Baron se

retient pour son uzage; Plus il leur faira remettre quatre vaches

pour son granger de Vettay, telles qu’il les a. Pour prendre le tour

au 18e may prochn, et le rendra à la St Denis suivante, pour les [prochain]

mener aux dites montagnes et en percevoir la rente pendant ledit

temps. Le tout pour le prix et rente pour ladite année de six cent

et cinquante livres tournois argent courant en ce pays, le louis

d’or conté a onze livres dix sols, payable à la Noël prochain, et [payable]

entre ce seront les dits amodieurs tenus de rendre au château de

Coppet, deux fois par semaine, cinq livres de beurre chaque fois,

pendant le tps qu’il auront les dites vaches sans rien en prétendre. [temps]

Item rendront les dites chaudières et autres ustancilles qui leur

seront remos en bon état; et seront tenus de mener audites mon-

tagnes toutes les génisses et les veaux qu’a et qu’élève le dit Sr

baron aussy bien que tous ses cochons et d’avoir soin du tout,

aussi sans en rien prétendre et finalement nourrirent et paye-

ront les gages d’été à tous les bergers. Par contre sont icy tous ces

d’ouailles ordinaires.

Et si on ne peut monter le dit bétail aux montagnes au dis

temps 18e may, Mr le baron tiendra conte de trois sols de Genève

par vache pour chaque jour de retard qu’il les aura chez luy, ainsi

que de coutume. Plus s’il y avait qlques vaches qui ne rendissent

pas le lait ordinaire, pour en engraisser deux, et pour doner aux

veaux, qu’il élève et qui en auront le besoin le lait convenable encor

de quelques vaches pour les fortifier, pour cela le dit Sr Baron

faire remettre aux dits amodieurs quatre coupes messel en mon-

tant à la montagne.

 

fait et convenu ainsy au château de Coppet,

ont signé :

 

J.J. Hogger baron de Coppet

Christ Steffer

Ÿoseph Steffer